Conduites addictives

conduites addictives
Dans notre société actuelle les objets potentiels d’addiction sont multiples et les recherches de plaisir, de soulagement, de déconnexion semblent de plus en plus présentes et pressantes.

Nous pouvons tous nous réfugier dans des conduites visant le soulagement, l’oubli ou le plaisir, notamment lorsque les événements dépassent notre capacité de compréhension ou de gestion des tensions… Il nous arrive alors de boire d’avantage, de fumer, de prendre des drogues ou des médicaments pour se stimuler, se détendre ou trouver le sommeil.

C’est lorsque le recours à la substance  ou au comportement devient la solution privilégiée face au mal-être qu’elle devient problématique et peut devenir une addiction.

L’addiction peut être définie comme la perte de liberté de consommer un produit ou d’effectuer un comportement et ce, malgré les dommages induits dans les domaines professionnel, familial, physiologique et psychique de la personne.

Cependant, on ne devient pas addict du jour au lendemain et l’on peut se questionner sur ses consommations et ses comportements avant d’en arriver à cette perte de liberté.

Mon rôle consistera à vous accompagner dans votre réflexion pour tenter de mieux comprendre la place et la fonction du produit ou du comportement dans votre vie, de mieux repérer les liens entre l’objet d’addiction, votre environnement et vous-même.

Penser l’addiction dans une dimension plurifactorielle c’est prendre en compte l’individu dans sa globalité ; c’est permettre à la personne d’identifier ses ressources et de retrouver son pouvoir d’agir.

Menu